Les lauréats des Prix des agents du Service extérieur canadien 2017

De gauche à droite: Mary Pierre-Wade, David Weiner, le très honorable Joe Clark, Andie Daponte et Tara Bickis.

L’Association professionnelle des agents du Service extérieur est heureuse d’annoncer les lauréats des Prix des agents du service extérieur canadien de l’APASE pour 2017, présentés le 8 juin au Centre Shaw d’Ottawa.

 

MARY PIERRE-WADE
À notre mission à l’OTAN, Mary Pierre-Wade pilote le programme Les femmes, la paix et la sécurité (FPS) du Canada afin de garantir que la participation des femmes et les droits des femmes et des jeunes filles soient reflétés dans la politique de l’OTAN. Elle a été un puissant catalyseur dans l’examen par le Conseil de l’Atlantique Nord de la mise en œuvre par l’OTAN du plan d’action de la résolution no 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU, cernant les progrès et les lacunes dans la littératie des sexes et la présence des femmes dans des postes de leadership. Elle a collaboré avec le Secrétariat général afin de maximiser l’impact de l’examen, ce qui a entraîné des efforts renouvelés en vue de tenir compte de l’égalité des sexes dans le développement des ressources humaines et l’intégration des perspectives relatives à l’égalité des sexes dans l’élaboration de politiques et l’analyse de renseignements. Mary a organisé des rencontres du Groupe des amis de la résolution no 1325 en vue de sensibiliser aux effets différentiels des conflits sur les femmes et les jeunes filles, notamment le recours à la violence sexuelle comme tactique de guerre, et elle a dirigé des activités dans les médias sociaux concernant le programme Les femmes, la paix et la sécurité. Pour son appui soutenu au programme Les femmes, la paix et la sécurité du Canada, Mary Pierre-Wade se voit attribuer le Prix pour 2017.

DAVID WEINER
Le délégué commercial David Weiner a valu au Canada des réussites commerciales exceptionnelles.

À Détroit, il a relancé la Canada US Business Association, une voix forte pour le commerce transfrontalier. Il a récidivé à Dallas, en établissant la Canada-Texas Chamber of Commerce. Les entreprises canadiennes appellent ses réalisations le « Texas Turnaround ». Lorsqu’il a appris que la société Ford élargirait peut-être son complexe de montage à Oakville, David a organisé une rencontre avec des ministres canadiens et le PDG de Ford et a présenté des fournisseurs canadiens de pièces d’automobile au Centre mondial de R&D de Ford. Ford a par la suite investi 716 millions de dollars, créant 2800 emplois. L’équipe de David à Détroit a desservi 50 investissements de ce genre. À Dallas, David a joué un rôle crucial pour ce qui est de faciliter la décision de Bell Helicopter de produire le nouvel hélicoptère Jet Ranger 505 à Mirabel (Québec), un investissement de 45 millions de dollars créant 100 emplois. Sa compétence, son accessibilité et son dévouement inspirent ses équipes.Pour avoir fait grandement progresser les intérêts commerciaux du Canada, David Weiner, innovateur, leader et mentor, se voit attribuer le Prix pour 2017.

ANDIE DAPONTE
Le Canada a fortement augmenté sa cible de réfugiés syriens en octobre 2015. Grâce à sa connaissance spécialisée des procédures turques et à ses excellentes relations avec les hauts fonctionnaires, le gestionnaire de la Section des réfugiés, Andie DaPonte, a réussi à œuvrer dans des paramètres inconnus ailleurs dans la région. Il a élaboré un modèle de traitement souple, informatisé, pour joindre les réfugiés dispersés. En gérant le processus de près, il a dirigé le programme de réinstallation comme un maestro, une symphonie. Un mélange de 25 000 réfugiés parrainés par l’État et le secteur privé sont arrivés le 29 février 2016. Aujourd’hui coordonnateur des réfugiés du Moyen-Orient, Andie a orchestré les efforts de quatre bureaux afin de relever le nouveau défi que posait l’engagement du gouvernement d’accueillir 25 000 réfugiés d’ici décembre 2016. Les règles de sortie draconiennes imposées à la suite du coup d’État raté ont compromis le programme. Andie a accéléré le traitement dans d’autres pays et obtenu l’engagement des autorités turques. Les cibles de traitement ont été dépassées et les contrôles turcs, facilités. Pour apaiser l’inquiétude du Canada concernant les survivants yézidis, André a créé à Erbil un système qui en a permis l’extraction de 1200 à la fin de l’année. Pour sa contribution exceptionnelle à l’accueil d’un nombre sans précédent de réfugiés dans une année (46 300), Andie DaPonte se voit attribuer le Prix pour 2017.

TARA BICKIS
À son arrivée à Quito, Équateur, en 2013 à titre d’agente de gestion et d’affaires consulaires, Tara Bickis a cerné des dangers possibles, notamment des éruptions volcaniques et des séismes. Elle a mis à niveau l’état de préparation aux situations d’urgence de l’ambassade, formé le personnel et les personnes à leur charge, pourvu les fournitures et le matériel d’urgence et noué des liens solides avec les autorités équatoriennes, les autres ambassades et, chose cruciale, la grande collectivité canadienne. Le 16 avril 2016, un séisme d’une ampleur de 7,8 a fait 676 morts et plus de 16 000 blessés. tara et son agent des affaires consulaires sont arrivés sur les lieux moins de 24 heures plus tard. Elle a visité la plupart des secteurs touchés, localisant et aidant les Canadiens et Canadiennes à communiquer avec leur parenté inquiète. Elle a offert de l’assistance remplie de compassion aux familles canadiennes qui avaient perdu des proches. Tara a aussi établi un lien de médias sociaux avec les autres ambassades, qui a permis l’échange rapide d’information. Pour sa planification prospective digne d’éloges et son rendement exceptionnel en réaction au séisme de 2016, Tara Bickis se voit attribuer le Prix pour 2017.

 

Le jury de sélection de 2017 était composé de : M. Serge April (président), Mme Anne Arnott, M. Yves Brodeur, Dr Linda Duxbury et Dr Roland Paris.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account