Les agents du service extérieur du Canada s’inquiètent de la conclusion du procès Kovrig

OTTAWA (ONTARIO) – L’Association professionnelle des agents du Service extérieur (l’APASE) s’inquiète fortement du sort réservé à notre ami et collègue Michael Kovrig à la suite de la conclusion du procès d’aujourd’hui à Beijing. Tout comme son compatriote canadien Michael Spavor, il est arbitrairement et injustement détenu en Chine depuis le 10 décembre 2018.

« Nous sommes profondément inquiets pour les deux Michael, qui sont détenus dans des conditions extrêmement difficiles, sans accès à leurs amis et aux membres de leur famille, depuis plus de deux ans, au moment même où la pandémie de la COVID-19 fait des ravages dans le monde », a déclaré Pamela Isfeld, présidente de l’APASE. « Le cas de Michael Kovrig est particulièrement préoccupant du fait que nos membres savent qu’ils pourraient eux-mêmes se retrouver dans les mêmes circonstances. La situation dure depuis assez longtemps, et nous demandons aux deux gouvernements de la Chine et du Canada de trouver une solution. »

L’APASE est encouragée par l’attention que les procès Kovrig et Spavor ont récemment suscitée auprès du Secrétariat d’État des É.-U. et dans les tribunes internationales, notamment les Nations-Unies. « Nous sommes reconnaissants des gestes d’appui de nos collègues diplomates et de leurs gouvernements et nous espérons qu’une pression accrue au palier international aboutira éventuellement à la libération de Michael », a conclu Mme Isfeld. « Il est temps de les rapatrier, lui et Michael Spavor. »

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account