Le point sur la COVID-19 de la présidente de l’APASE pour le 4 septembre 2020

Chers membres,

Il est difficile de croire que le week-end de la fête du Travail soit déjà à nos portes. Où l’été est-il passé ? Les trois derniers mois se sont révélés fort occupés, en grande partie à cause de la pandémie, bien sûr, mais aussi des engagements que nous avions pris avant la COVID, comme l’examen stratégique, le projet pilote de présidence à temps plein et la relance de bout de papier, entre autres. Et, aujourd’hui, nous sommes sur le point de passer à un automne encore plus affairé.

Lorsque je vous ai envoyé mon premier message concernant la COVID-19 le 13 mars, je vous ai annoncé que nos nouvelles mesures « seraient en place jusqu’à la fin du mois ». Malheureusement, c’était un euphémisme, et nous aurons tous et toutes à composer avec les répercussions de la pandémie pendant quelque temps encore. Notre administratrice en chef de la santé publique, la Dre Teresa Tam, prévoit que le nombre de cas au Canada pourrait atteindre un pic cet automne. Nous comptons déjà plus de 125 000 cas au pays et plus de 9000 décès. Aux É.-U., les données comparables sont stupéfiantes, soit plus de 175 000 décès, et, à l’échelle mondiale, le nombre de cas a atteint les 22 millions. Selon la Dre Tam, des éclosions locales pourraient se poursuivre jusqu’en janvier 2022 et même au-delà, ce qui ajoute encore plus d’incertitude pour nous tous et toutes dans notre travail et nos vies personnelles.

Nous continuons à collaborer avec le Conseil national mixte afin d’atténuer dans toute la mesure du possible les effets de cette situation difficile. Nous préconisons l’application compatissante et sensée du congé 699 tant à l’administration centrale qu’à la mission en vue d’aider les employés qui sont incapables de travailler faute de garderies ou à cause d’autres conséquences de la pandémie. Nous pressons IRCC et AMC d’adopter des politiques de télétravail qui tiennent compte du fait que les modalités actuelles de travail à la maison ne satisfont plus aux demandes des employés, mais qu’elles sont plutôt dictées par l’Employeur. Nous luttons pour garantir que des mesures et des protocoles adéquats, notamment des dispositions de relève ou de répit, soient en place afin de protéger avant tout votre santé et votre sécurité pendant que vous exercez vos fonctions importantes au pays et à l’étranger. En outre, nous nous préparons à la rentrée parlementaire, où un grand nombre d’importantes décisions politiques et économiques ayant des incidences cruciales sur nous tous et toutes seront prises.

Nous avons reçu des réponses positives aux problèmes que nous avons soulevés, et bon nombre d’employés commencent à revenir à une vie plus normale au pays et à l’étranger. Cependant, certains d’entre vous continuent toujours à nous faire part de problèmes, notamment le fait que certains secteurs d’AMC imposent l’obligation d’utiliser des congés annuels pour des périodes de quarantaine liées à des déplacements approuvés en vertu des DSE 50 ou 51, même lorsque la possibilité de télétravail existe et que les gestionnaires à la mission l’ont autorisé. Nous poursuivrons nos pressions sur AMC pour que le ministère adapte cette politique, mais nous rappelons aux employés que toutes les dispositions de la convention collective, y compris celles qui visent les indemnités de rappel au travail et de disponibilité, continuent de s’appliquer durant la pandémie. Si on vous a demandé d’utiliser vos congés annuels durant votre quarantaine, mais qu’on s’attend à ce que vous surveilliez les communications ou répondiez aux urgences, vous avez peut-être le droit de vous faire rembourser une partie de vos heures. Veuillez consulter la convention collective sur notre site web et communiquer avec notre équipe des relations de travail par l’intermédiaire de la directrice exécutive Kim Coles si vous avez besoin de conseils concernant votre situation.

Tout ce qui précède rend d’autant plus importante notre prochaine assemblée générale annuelle. Cette année, l’assemblée sera virtuelle et diffusée en ligne le lundi 26 octobre à 16h00, heure d’Ottawa. Il s’agit là d’une première pour l’APASE, et nous tentons toujours d’évaluer les ressources techniques qui s’imposeront. Ainsi, si vous compter y participer, veuillez envoyer un courriel en donnant votre nom et celui de votre ministère à agm-aga@pafso-apase.com.

Il existe six postes vacants à combler au Comité exécutif, et les candidatures sont acceptées jusqu’au 18 septembre. Vous pouvez obtenir plus de détails sur notre site web en cliquant ici. Nous avons aussi tenu une séance d’information spéciale à l’intention des candidats éventuels, le mois dernier. S’il vous a été impossible d’y participer, ou si vous avez simplement besoin de vous rafraîchir la mémoire, vous pouvez visionner un enregistrement du webinaire ici.

Je suis heureuse de vous annoncer que le jury de sélection du concours de photos de l’APASE 2020 a rendu son verdict. J’ai eu droit à un avant-goût de leurs choix et je suis ravie de ce que nos talentueux et talentueuses photographes ont réussi à capter en 2020. Les lauréats en seront bientôt avisés et, peu après, nous publierons les résultats sur notre site web. Restez à l’affût !

À propos du concours de photos, j’apprends que le calendrier de l’APASE pour 2021 vient d’être envoyé aux imprimeurs. Le calendrier de même que le plus récent numéro de bout de papier vous parviendront d’ici peu. Veuillez communiquer avec le siège social pour garantir que nous ayons vos coordonnées à jour.

Le prochain petit déjeuner virtuel de l’APASE aura lieu le mardi 8 septembre à 08h00. M. Blair Cooper, président et PDG de Tradex, nous parlera d’investissement et de planification de retraite à l’ère de la COVID-19. Sa causerie sera sans aucun doute très révélatrice. Vous pouvez vous inscrire à la séance ici.

Comme je l’ai mentionné la dernière fois, nous allons organiser une séance informelle à l’intention de ceux et celles qui sont intéressés à présenter des plaintes devant la Commission des relations de travail dans la fonction publique concernant les résultats du récent concours EX01 à AMC. S’il vous intéresse de prendre part à cette discussion, n’oubliez pas de m’envoyer un courriel avant la fermeture des bureaux aujourd’hui.

Comme toujours, je poursuis nos pause-café virtuelles les mardis, mercredis et jeudis à 10h30, heure d’Ottawa. Joignez-vous à moi, si vous le pouvez.

Dans l’intervalle, si vous avez des questions ou préoccupations au sujet de votre situation particulière au travail, n’hésitez pas à communiquer avec notre directrice exécutive Kim Coles. Elle s’empressera de vous mettre en contact avec l’un ou l’autre de nos conseillers en relations de travail. Pour toute autre question, il suffit d’envoyer un courriel à info@pafso.com en tout temps, et quelqu’un communiquera rapidement avec vous.

Veuillez prendre quelques instants pour penser à notre ami et collègue Michael Kovrig, incarcéré depuis maintenant 634 jours dans une prison chinoise. Son compatriote canadien Michael Spavor et lui restent, dans des conditions difficiles, séparés de leur famille et de leurs amis, sans issue prévisible.

Enfin, pour ceux et celles qui se trouvent au Canada et aux É.-U., tâchez de profiter du long week-end de la fête du Travail. C’est le dernier de l’été. Pour nous tous, toutefois, c’est l’occasion de réfléchir aux accomplissements des travailleurs et travailleuses – et de leurs syndicats – et aux contributions que nous avons apportées au pays au fil des ans.

Nous avons beaucoup de choses à célébrer, mais il reste encore du pain sur la planche. Profitez donc pleinement de cette dernière pause avant un automne qui s’annonce chargé. Et sachez que, quoi qu’il advienne, vous pouvez toujours compter sur l’APASE.

Prenez soin de vous et des autres. Je vous reviens dans quelques semaines.

Cordialement,

Pam Isfeld
Présidente

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account