Le point sur la COVID-19 de la présidente de l’APASE pour le 20 novembre 2020

Chers membres,

Beaucoup de choses se sont passées depuis mon dernier message, il y a trois semaines. Les taux d’infection au coronavirus continuent d’augmenter à un rythme sans précédent partout au pays et dans le monde. Bon nombre de pays doivent à présent en revenir à divers stades de confinement, comme la première fois en mars et avril derniers. En outre, à l’échelle mondiale, le nombre de décès dépasse de loin le million. Nous sommes fort probablement en plein cœur de la pire vague de la crise.

Toutefois, compte tenu des récentes nouvelles selon lesquelles plusieurs vaccins se sont révélés très efficaces à l’étape des essais, l’optimisme est de mise. Il y a de l’espoir à l’horizon. Loin de moi l’idée de minimiser la réalité de la situation, mais, depuis près de 10 mois, nous cherchions quelque chose de positif à nous accrocher. Et, aujourd’hui, nous sentons enfin que « nous allons passer au travers » vient de se changer en « nous sommes en train de réussir à passer au travers ».

La crise de la COVID-19 nous a tous et toutes poussés à dépasser nos limites. Mais, nous aurons de belles histoires à raconter sur les façons dont la famille FS a su relever les défis et à travailler en terrain difficile et inconnu avec compassion et fierté professionnelle. Qu’il s’agisse d’évacuations, de coordination avec d’autres organismes humanitaires, du règlement de problèmes touchant les réfugiés ou du maintien des opérations à la mission, nous continuons à faire de l’excellent travail. C’est pourquoi je suis heureuse d’annoncer que les Prix de l’APASE reviendront en force en 2021. Il va sans dire que le comité a encore beaucoup de pain sur la planche pour ce qui est du programme et de la logistique de l’activité virtuelle. Cependant, gardez les yeux bien ouverts car il y aura bientôt un appel de mises en candidature et je sais qu’il existe de nombreux candidats et candidates méritants sur le terrain.

À l’APASE, nous continuons à aider nos membres à composer avec les répercussions constantes de la pandémie sur leur travail et leurs vies. Depuis mon dernier message, nous avons eu d’autres discussions avec AMC et au Conseil national mixte (CNM) concernant la situation des DSE et la nécessité d’apporter des ajustements afin d’aider les membres et leurs familles à l’étranger, notamment le besoin d’une plus grande souplesse dans l’autorisation des déplacements dans des tiers pays pour fins de congés ou de réunions de famille. La position concernant les congés n’a pas changé ce mois-ci, en grande partie à cause de la recrudescence de cas partout dans le monde, mais on est bien conscient à tous les paliers, y compris celui de la haute direction, qu’il faut trouver des solutions souples qui tiennent compte des circonstances personnelles et locales. Nous espérons toujours que, sous réserve que les taux d’infection le permettent, certaines de ces solutions soient en place à temps pour la période des fêtes de l’hiver. D’autres enjeux font l’objet de discussion, par exemple, l’application des dispositions de mise en quarantaine et la distribution des vaccins éventuels dans les missions à l’étranger.

Nous participons toujours au groupe de travail sur la COVID du CNM, de concert avec le SCT et les présidents des autres agents négociateurs fédéraux, ce qui nous permet d’obtenir les plus récents renseignements sur les efforts au palier national. Tout récemment, l’Agence de la santé publique du Canada a présenté un exposé sur ses nouvelles directives sur les masques non médicaux et les couvre-visages. Elle a sollicité notre soutien pour ce qui est de transmettre la nouvelle information à nos membres et de vous demander de déployer tous les efforts voulus pour suivre les directives afin d’enrayer la propagation du virus.

Il est également plus important que jamais de vous rappeler que l’application Alerte COVID vous permet de savoir si vous avez pu être exposé ou exposée au virus au Canada. Pensez à installer l’application et faites passer le mot à vos amis et aux membres de votre famille, si ce n’est déjà fait. Cliquez ici pour obtenir le lien de téléchargement et une trousse de médias sociaux numériques qui vous aidera à faire passer le message.

Hier, le nouveau Comité exécutif s’est réuni pour la première fois. Outre les nouveaux membres et ceux et celles revenant pour la deuxième année de leur mandat annoncés à l’AGA et énumérés dans mon dernier message, nous avons officiellement nommé Marta Berggren à titre de deuxième représentante de la filière GAC.

Un des premiers points à l’ordre du jour de la réunion était l’élection à trois postes importants. Michael Eyestone a été élu trésorier. John Gosal agira encore comme vice-président exécutif. Tam Ames conserve le poste de directrice des Communications. Et j’ai le grand honneur d’avoir été réélue à la présidence de l’Association. Nous avons hâte de travailler avec vous au cours des mois difficiles qui s’annoncent.

Un des premiers objectifs du nouveau Comité exécutif consiste à mettre en œuvre les résultats du vote sur l’avenir de la présidence rémunérée à temps plein. Nous avons lancé une demande de propositions afin d’évaluer la réussite du projet pilote conformément au mandat et aux attributions, ainsi que les changements structurels qui s’imposeraient pour passer à un poste permanent de présidence rémunérée à temps plein. Si vous connaissez des entreprises susceptibles de nous aider dans cette entreprise, veuillez leur transmettre ce lien à notre DDP.

Nous avons également hâte de poursuivre notre mandat de perfectionnement professionnel grâce à d’excellentes activités comme nos petits déjeuners de l’APASE. Même s’ils se déroulent désormais dans l’espace virtuel, le taux de participation reste élevé. La causerie de la semaine dernière, sur la permutabilité en période de COVID-19, a été donnée par Jean-Paul Lemieux, le nouveau directeur de la Division des affectations à AMC. Si vous l’avez ratée, nous en avons placé un enregistrement sur notre canal YouTube. Vous le trouverez ici.

Le 10 décembre, la Journée internationale des droits de l’homme, notre collègue Michael Kovrig et son compatriote canadien Michael Spavor auront passé deux ans emprisonnés en Chine dans des conditions extrêmement difficiles, sans accès à leurs amis ou à leurs proches. Depuis ces dernières années, L’APASE travaille d’arrache-pied pour sensibiliser davantage à la nécessité de les rapatrier. Restez à l’affût pour plus de détails concernant les activités qui marqueront ce triste anniversaire. Dans l’intervalle, si vous désirez appuyer nos efforts, n’hésitez pas à utiliser notre trousse de graphiques pour faire passer le message sur vos médias sociaux.

Comme toujours, si vous avez besoin d’aide au sujet de votre situation particulière au travail, n’hésitez pas à communiquer avec notre directrice générale, Kim Coles. Pour toute autre question, il suffit d’envoyer un courriel à info@pafso.com en tout temps, et quelqu’un communiquera rapidement avec vous.

Enfin, nous poursuivrons nos pause-café virtuelles chaque mercredi à 10:30, heure d’Ottawa. Veuillez vous inscrire ici pour obtenir le nouveau lien à la série. Il est important de rester branchés, d’autant plus que la plupart d’entre nous sont sur le point de sombrer dans la noirceur de l’hiver, même si les rapports positifs concernant un vaccin laissent entrevoir une lueur d’espoir.

Soyez prudents et prudentes et prenez soin de vous et des autres. Nous sommes en train de réussir à passer au travers.

Cordialement,

Pam Isfeld
Présidente

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account