Le point sur la COVID-19 de la présidente de l’APASE pour le 18 septembre 2020

Chers membres,

En mars, lorsque j’ai entendu l’expression « la nouvelle normale » utilisée pour décrire combien la COVID-19 continuerait à affecter nos vies, c’était pour moi une hyperbole dans une certaine mesure. Cependant, cette semaine, nous avons franchi le cap des six mois depuis la mise en place des mesures de télétravail d’urgence. De fait, il s’agit ici de ma 20e mise à jour sur la pandémie de la COVID-19. Comme je l’ai mentionné dans mon dernier message, je n’aurais jamais pensé que nous serions aux prises avec la pandémie si longtemps. À présent, compte tenu du nombre croissant de nouveaux cas au pays depuis quelques semaines, en particulier ici dans la région de la capitale nationale, « la nouvelle normale » semble la seule bonne façon de décrire combien nos vies ont changé au cours de cette période.

Au cours des six derniers mois, nous nous sommes adaptés aux nouvelles circonstances. Nous avons fait de notre mieux pour relever plusieurs défis et remplir l’engagement que nous avons pris de vous représenter, de défendre vos intérêts et de collaborer avec l’Employeur à promouvoir, protéger et renforcer le service extérieur professionnel. Ces six mois se sont révélés remarquablement affairés.

Nos efforts ont porté fruit. La semaine dernière, nous avons appris que les employés d’AMC seront désormais autorisés à travailler à distance durant la période de quarantaine obligatoire pour les visites au Canada, lorsque possible et avec l’accord de leurs gestionnaires. Bien que cette décision ait été prise trop tard pour les congés de l’été, nous sommes heureux que le bon sens ait prévalu en bout de ligne.

La semaine prochaine, nous rencontrerons aussi des représentants des secteurs Services consulaires, Plateforme et Ressources humaines d’AMC pour discuter des enjeux actuels propres à nos effectifs de gestion des services consulaires et à bien d’autres qui sont restés à la mission depuis le début de la crise. Nous avons pris note de vos demandes de soutien allant d’une plus grande souplesse dans l’utilisation à la DSE50 à la nécessité de redéfinir les attentes de l’administration centrale, sans oublier les attributions de tâches de triage dans les missions. Nous vous tiendrons au courant du résultat de nos discussions.

Le groupe de travail sur la filière AISE a aussi présenté les premiers résultats de son sondage au Comité exécutif. Outre les préoccupations propres à nos membres, notamment la gestion de la permutabilité et de l’avancement professionnel, les membres de la filière AISE ont cerné un éventail d’enjeux immédiats, par exemple, la nécessité d’accroître l’orientation concernant l’APASE et son rôle et des questions relatives à l’accès aux dispositions rétroactives liées à Phénix relativement à leurs anciennes classifications. À ce dernier égard, j’ai parlé avec mon homologue de l’AFPC, qui me signale que les membres touchés devraient consulter le site web de l’AFPC ici pour obtenir les plus récents renseignements sur la mise en œuvre de cette entente et des instructions pour garantir que vous receviez les sommes qui vous sont dues. Pour ce qui est du premier point, nous organiserons bientôt une séance « APASE 101 » non seulement pour expliquer notre rôle et nos services aux nouveaux membres, mais aussi pour nous aider à mieux vous comprendre de sorte que nous puissions intégrer vos besoins et objectifs à long terme dans notre planification stratégique.

Nous surveillons aussi de près la récente divulgation d’une atteinte à la vie privée mettant en cause le Système de gestion des ressources humaines (SGRH), qui toucherait la plupart d’entre vous, voire la totalité, à AMC. Il semble que, sur une période de cinq ans, des renseignements personnels, notamment les registres de congés des employés, aient été accessibles à des personnes non autorisées à cause d’une défectuosité dans le système. La fuite a depuis été colmatée, mais nous voulons savoir si quelqu’un a effectivement accédé à des registres de manière inappropriée et, le cas échéant, quelles mesures d’atténuation le ministère a mises en place.

Comme je l’ai mentionné dans mon dernier message, l’assemblée générale annuelle approche à grands pas. Elle sera virtuelle et diffusée en ligne le lundi 26 octobre, à 16h00, heure d’Ottawa. Plusieurs personnes ont déjà communiqué avec nous pour nous faire savoir qu’elles y participeraient. Nous voulons faire en sorte que tous ceux et celles qui souhaitent y participer puissent le faire. Ainsi, si vous en avez l’intention, veuillez envoyer un courriel avec votre nom et votre ministère à agm-aga@pafso-apase.com.

Nous nous sommes également adaptés aux nouvelles circonstances en tenant des petits déjeuners de l’APASE virtuels. Depuis le mois de mars, nous en avons eu cinq, avec un très bon taux de participation. Le dernier a eu lieu mardi dernier, et M. Blair Cooper, président et PDG de Tradex, nous a parlé d’investissement et de planification de retraite à l’ère de la COVID-19. Au cas où vous auriez raté cet exposé très révélateur, vous en trouverez un enregistrement ici ou vous pouvez télécharger la présentation ici. Notre prochain petit déjeuner se tiendra le 13 octobre, à 08h00, et nous y aborderons la question du prochain vote concernant la recommandation de l’APASE de prolonger pour une troisième année le projet pilote de présidence à temps plein. Si vous avez des suggestions au sujet de prochains petits déjeuners de l’APASE, n’hésitez pas à communiquer avec moi.

Je me suis habituée au télétravail depuis la mi-mars, mais j’ai l’occasion de me rendre au siège social de temps à autre. Dernièrement, lorsque j’y suis de passage, j’y vois des piles de boîtes contenant le plus récent numéro de bout de papier. Et, dans environ une semaine, il y aura encore plus de boîtes après la livraison des calendriers 2021 de l’APASE. Si ce n’est déjà fait, veuillez envoyer un courriel au siège social en donnant votre adresse postale actuelle pour faire en sorte que ces envois vous parviennent. Pour obtenir un avant-goût du calendrier, les lauréats ont été annoncés la semaine dernière et les photos peuvent être examinées ici sur notre site.

Nous tiendrons le vendredi 25 septembre, à 08h00, heure d’Ottawa, une séance informelle à l’intention de ceux et celles qui sont intéressés à présenter des plaintes devant la Commission des relations de travail dans la fonction publique concernant les résultats du récent concours EX01 à AMC. Si vous envisagez de présenter une plainte et souhaitez vous joindre à la séance, veuillez communiquer avec moi avant midi, heure d’Ottawa, le jeudi 24 septembre.

Si vous avez besoin d’aide au sujet de votre situation particulière au travail, n’hésitez pas à communiquer avec notre directrice exécutive Kim Coles. Elle s’empressera de vous mettre en contact avec l’un ou l’autre de nos conseillers en relations de travail. Pour toute autre question, il suffit d’envoyer un courriel à info@pafso.com en tout temps

Comme toujours, je poursuis nos pause-café virtuelles mardis, mercredis et jeudis à 10h30, heure d’Ottawa. Joignez-vous à moi si vous le pouvez.

Enfin, bien que nous vivions depuis six mois dans des circonstances que nous considérons comme difficiles, prenons quelques instants pour penser à notre ami et collègue Michael Kovrig qui, tout comme son compatriote canadien Michael Spavor, est incarcéré depuis 648 jours – 1 an, 8 mois et 28 jours – dans une prison chinoise. Quels que soient les inconvénients que la pandémie nous occasionne, rien ne peut se comparer à ce qu’ils vivent à l’heure actuelle. Il est temps de les rapatrier.

Prenez soin de vous et des autres. Je vous reviens dans deux semaines.

Cordialement,

Pam Isfeld
Présidente

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account