Le point sur la COVID-19 de la présidente de l’APASE pour le 16 juillet 2021

Chers membres,

Au risque de me répéter, I’automne s’annonce fort chargé pour l’APASE. Comme je suis sur le point de partir en congé pour quelques semaines, je tiens à faire le point avec vous sur tous les dossiers actifs.

Tout d’abord, j’ai une bonne nouvelle à vous communiquer. Je sais que bon nombre d’entre vous en mission sont épuisés après avoir travaillé pendant des mois dans les conditions prévalant en période de pandémie et aimeraient voyager, chose amplement méritée. Lundi, on a annoncé que, compte tenu de la baisse des taux d’infection dans de nombreux pays, ainsi que de la réussite des campagnes de vaccination de l’employeur, les sous-ministres ont approuvé le rétablissement de la DSE 50 pour les destinations jugées sécuritaires du point de vue de la COVID-19. Si vous désirez vous prévaloir des assouplissements, vous pouvez présenter une demande en vertu de la DSE 50, via le portail des DSE, où on vous demandera de fournir un itinéraire détaillé donnant les pays/villes que vous comptez visiter. Comme pour tout ce qui a trait à la pandémie, diverses conditions s’appliquent et pourraient changer au fur et à mesure que la situation de la pandémie évolue. Vos conseillers et conseillères en clientèle pour les DSE restent le premier point de contact pour toutes les questions liées aux déplacements et au remboursement des dépenses. Veuillez leur poser directement vos questions.

Bon nombre d’entre vous ont communiqué avec moi et le siège social de l’APASE pour exposer vos inquiétudes concernant la période actuelle de réaffectations. Vous êtes nombreux à avoir dû composer avec des confirmations d’affectations, des examens médicaux, des passeports, des visas, des avances et des dispositions de voyage, des déménageurs, sans compter tout le reste. Nous sympathisons avec nos collègues qui s’efforcent de gérer une hausse de plus de 50 % de déménagements cette année par rapport à l’année dernière, mais l’APASE et les autres agents négociateurs sont préoccupés par les priorités d’AMC dans ce dossier. Hier, nous avons rencontré les responsables des divisions des affectations et des DSE pour leur faire valoir qu’une approche axée sur la clientèle conviendrait mieux afin d’alléger les pressions sur les employés et de donner plus de souplesse, le cas échéant. Nos messages semblent avoir été bien accueillis, mais quiconque se trouve aux prises avec des problèmes déraisonnables devrait communiquer avec la directrice générale Kim Coles pour obtenir de l’aide.

Pendant que nous continuons à lutter contre la pandémie, le Groupe de travail du Conseil national mixte sur la COVID-19 met l’accent dans ses travaux sur l’imminent retour dans les lieux de travail. Lors d’une rencontre mardi, le BCP a souligné combien il cherche à tirer des leçons des 18 derniers mois de fonctionnement pour éclairer un retour sûr et durable dans les lieux de travail. Peu de détails ont filtré jusqu’ici, mais on a beaucoup insisté sur la participation des agents négociateurs dans l’élaboration d’une stratégie. De nombreuses questions ont été soulevées au sujet de la suffisance des systèmes de ventilation, de la façon dont on réglera les diverses incidences de la pandémie sur la santé mentale du traitement particulier qui sera réservé aux employés en mission à l’étranger. Nous nous attendons à recevoir davantage de renseignements concrets de l’employeur avant notre prochaine rencontre qui aura lieu à la mi-août. Je vous communiquerai plus de détails dès que j’en aurai été avisée.

Comme vous le savez, l’AGA cette année mettra l’accent sur la manière dont nous irons de l’avant pour établir un modèle de présidence rémunérée à temps plein pour l’association. Nous élaborons actuellement une recommandation officielle que la masse des membres sera appelée à adopter par voie de vote en septembre, avant l’AGA. En prévision de ce vote, nous avons déjà entrepris de consulter les membres. Notre première séance a eu lieu vendredi dernier, et notre petit déjeuner de l’APASE pour juillet, tenu plus tôt cette semaine, était consacré à la question. Vous pouvez consulter la présentation de ces séances ici et le jeu complet des propositions les plus récentes et des documents connexes sur notre wiki de consultation sur monAPASE. La prochaine séance de consultation est prévue pour le 11 août à 16h00, heure d’Ottawa. S’il vous intéresse de participer à la discussion, cliquez ici.

Notre sondage triennal de 2021 est également en voie de préparation. Tous les trois ans, nous envoyons à nos membres un sondage exhaustif visant à nous faire mieux comprendre qui vous êtes, les problèmes qui se posent pour vous, ce que vous pensez de votre situation d’emploi et ce que vous pensez de l’APASE et de ses activités. Dans le passé, nous avions entrepris ce projet à l’interne avec d’assez bons résultats. Cette année, toutefois, compte tenu que nous sommes plus nombreux et qu’il est important de maximiser l’impact d’une aussi vaste entreprise, nous avons chargé une entreprise à l’externe de mener ce sondage. Nous collaborons actuellement avec l’équipe responsable à l’élaboration du questionnaire de cette année, et le sondage devrait être lancé au début d’octobre. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant.

Parallèlement, notre analyste des politiques pour l’été, Victoria Epton, poursuit son travail d’analyse ACS+ de notre convention collective en prévision des  négociations de l’année prochaine. Elle a déjà rencontré un certain nombre de membres de groupes d’équité pour discuter de secteurs où des dispositions particulières de notre convention pourraient les affecter exagérément, et elle aimerait obtenir davantage d’apport. Si vous êtes membre d’un groupe d’équité et êtes disposé.e à participer à une entrevue ou à un groupe de discussion, veuillez envoyer un courriel dans la langue officielle de votre choix à victoria.epton@pafso.com, y donner vos coordonnées, exposer les problèmes dont vous aimeriez discuter et préciser si vous préférez une entrevue ou un groupe de discussion.

Je tiens aussi à rappeler à tous et à toutes que le concours de photos 2021 est en cours depuis quelques semaines et que nous accepterons les inscriptions jusqu’au vendredi 13 août. Le thème du concours cette année est « La prochaine normalité », et nous demandons aux membres de soumettre des photos de ce qu’ils voient émerger au moment où nous commençons à nous rétablir de cette pandémie. Pour en savoir davantage au sujet des détails du concours, il suffit de cliquer ici. J’ai été émerveillée par les lauréats et lauréates de l’année dernière et j’ai hâte de voir ce que vous nous réservez cette année.

Enfin, je suis heureuse d’annoncer que bout de papier a une nouvelle rédactrice en chef. Mme Lillian Thomsen a gracieusement accepté de prendre la relève de Daniel Livermore. Ce dernier a non seulement ressuscité le magazine, mais il lui a insufflé une nouvelle énergie et l’a orienté vers l’avenir. Pour ce faire, il a notamment fallu construire une plateforme numérique pour la publication. À l’avenir, certains articles de chaque numéro seront publiés en ligne sur boutdepapier.ca. Prenez quelques instants pour aller voir. Je tiens à remercier Dan d’avoir travaillé d’arrache-pied pour asseoir notre publication phare sur de nouvelles fondations. Et je suis ravie de voir où bout s’en va sous la direction de Lillian. Produire un magazine de ce calibre n’est pas une mince affaire, et nous avons toujours besoin d’aide. S’il vous intéresse de contribuer à bout de papier, de vous joindre au comité de rédaction ou d’aider de toute autre façon, veuillez envoyer un courriel au directeur de la rédaction de boutEric Schallenberg.

Comme toujours, si vous avez des questions ou préoccupations au sujet de votre situation particulière au travail, n’hésitez pas à communiquer avec notre directrice générale, Kim Coles. Elle s’empressera de vous mettre en contact avec l’un ou l’autre de nos conseillers en relations de travail. Pour toute autre question, il suffit d’envoyer un courriel à info@pafso.com en tout temps, et quelqu’un communiquera rapidement avec vous.

L’été affairé est précurseur d’un automne affairé. Je vais prendre quelques semaines de congé pour refaire le plein d’énergie. J’espère que vous aurez tous et toutes l’occasion de faire de même.

Je communiquerai de nouveau avec vous au cours de la troisième semaine du mois d’août, à mon retour. D’ici là, prenez soin de vous et des autres.

Cordialement,

Pam Isfeld
Présidente

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account