Les lauréats des Prix des agents du Service extérieur canadien 2007

Ottawa, le 14 juin 2007

de gauche à droite : Gilles Poirier, Dina Santos et Bernie Etzinger (absent : Gavin Buchan)

L’Association professionnelle des agents du Service extérieur (APASE) est heureuse d’annoncer le nom des lauréats des Prix des agents du Service extérieur canadien de 2007, qui ont été présentés le 14 juin 2007 au Centre national des Arts, à Ottawa.

GAVIN BUCHAN
Gavin Buchan, directeur politique de l’Équipe provinciale de reconstruction de Kandahar en Afghanistan, est lauréat d’un prix de l’APASE pour avoir relevé avec brio une des affectations les plus dangereuses et les plus difficiles au sein du Service extérieur du Canada. Il a maîtrisé les complexités de la politique à courte vue et la manière dont les personnalités et les tendances politiques interagissent avec les forces économiques et les préoccupations en matière de sécurité. Il a appris la langue et les traditions culturelles de l’Afghanistan et a dirigé les efforts du Canada visant à engager les dirigeants locaux à Kandahar, à établir un réseau avec les personnalités politiques tribales, la société civile et les intervenants internationaux. Gavin a travaillé en étroite collaboration avec les Forces militaires canadiennes, en plus de vivre avec elles. Il présente au gouvernement du Canada des comptes rendus convaincants en temps opportun, qui aident à orienter l’établissement de la politique du Canada relative à Kandahar et à l’Afghanistan. Gavin a été appelé à remplacer Glyn Berry à titre de directeur politique à Kandahar à la suite du décès de Glyn au début de 2006 lors d’une explosion qui a détruit le véhicule dans lequel il se déplaçait. Gavin a relevé ce défi avec esprit d’initiative, créativité et dévouement au service du Canada et des canadiens et canadiennes.

BERNARD ETZINGER
Bernard Etzinger reçoit un prix de l’APASE pour avoir eu des incidences durables sur la façon dont le Canada fonctionne aux États-Unis, dont il présente les enjeux aux auditoires américains et dont il y mobilise l’appui de manière à atteindre les objectifs du Canada. Au cours de trois affectations aux États-Unis d’Amérique – à titre de consul aux affaires culturelles au Consulat général à New York, à titre de consul à San Jose, Californie, et actuellement en qualité de chef des Affaires publiques à l’ambassade du Canada à Washington, D.C. – Bernie a fait preuve d’innovation et a produit des résultats dans le secteur de la diplomatie publique et des affaires publiques. Bernie maîtrise l’art de concevoir, d’élaborer et de livrer des messages sur le Web, dont il utilise les outils pour faire passer le message du Canada dans des milieux compétitifs. Bernie s’est occupé des questions d’affaires publiques et de diplomatie publique relatives à de nombreux moments délicats dans les relations canado-américaines, notamment lorsque le Canada a décidé d’adopter son propre plan d’action pour ce qui est de l’invasion américaine de l’Irak, la découverte de la maladie de la vache folle au Canada, la défense antimissile et le bois d’œuvre. En s’occupant de ces questions délicates et cruciales, Bernie a su distiller l’essence du message canadien et faire en sorte que le bon message parvienne aux décideurs clés.

GILLES POIRIER
Gilles Poirier reçoit cette année un prix de l’APASE pour ses compétences et sa capacité de promouvoir les intérêts du Canada en Algérie en qualité de conseiller commercial à l’ambassade du Canada à Alger. Il s’est servi de sa profonde compréhension et appréciation de la culture locale et de sa capacité à travailler dans un tel environnement pour relever le profil du Canada et des entreprises canadiennes. Grâce à sa ténacité, à sa créativité et à ses talents de persuasion, il a mis à profit des activités – comme la visite de la gouverneure générale en Algérie, à l’occasion de laquelle il a orchestré l’annonce d’une nouvelle route aérienne direct Alger-Montréal – pour faire en sorte que les entreprises canadiennes puissent percer sur le marché algérien. Il a acquis ses compétences et ses connaissances au fil de 30 ans de travail ardu et dévoué au sein du Service extérieur. En plus d’être un agent axé sur le service à la clientèle, il est un mentor et un formateur de son équipe. Son ambassadeur s’en remet à son rendement fidèle et constant et à son calme sous la pression pour faire progresser le travail de l’ambassade sur tous les plans.

DINA SANTOS
Dina Santos, consule et déléguée commerciale pour la science, l’innovation et la technologie au Consulat général du Canada à New York, reçoit un prix de l’APASE pour son esprit d’initiative, sa créativité et son profond engagement au service du Canada en sa qualité de l’une des premiers agents du Partenariat Technologie du Canada aux Étas-Unis. Dina a fait œuvre de pionnière dans l’identification de débouchés pour des clients canadiens dans des technologies naissantes, notamment la nanotechnologie, la photonique et les piles à combustible. Elle fait la promotion de partenariats technologiques transfrontaliers et de la collaboration à la recherche et elle aide les innovateurs canadiens au stade du démarrage à trouver du capital-risque. Elle possède une capacité innée de travailler au sein de la « culture de l’innovation » qui entoure son poste et elle a mérité la confiance de nombreux clients canadiens. Dina est un rouage important au sein de l’équipe au Consulat et elle est devenue un modèle pour les employés dans nos missions aux Etats-Unis par son dévouement et sa capacité d’obtenir la participation des industries axées sur le savoir, qui sont d’une importance cruciale pour le développement économique et la compétitivité du Canada dans l’avenir.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account