Les lauréats des Prix des agents du Service extérieur canadien 2010

g. à d. Bushra Saeed, Jean-Philippe Tachdjian, Jordan Reeves et Patrice Nectoux

PATRICE NECTOUX
Patrice Nectoux, gestionnaire, Section du soutien des réseaux internationaux, ASFC, se voit décerner un prix de l’APASE pour ses réalisations exceptionnelles en qualité de gestionnaire inspirant et de constructeur de réseaux extraordinaire, chargé d’identifier et d’interdire l’accès aux migrants illégaux, aux criminels et aux menaces pour la sécurité. Depuis que Patrice a pris les commandes du réseau d’agents d’intégrité des mouvements migratoires de l’ASFC en 2007, il en a fait une première ligne de défense nationale très efficace. Il a apporté de prodigieuses améliorations aux plans de la dotation, de la formation, du matériel et de la présentation de renseignements électroniques. Ses facultés créatrices de résolution de problèmes lui permettent de voir des occasions, non pas des obstacles. Il a adroitement déployé son réseau en réaction aux catastrophes internationales et il a dirigé l’élaboration de démarches de détection de menaces lors des Jeux olympiques de Vancouver, modèles d’excellence dont le R.-U. s’est inspiré pour les Jeux olympiques de Londres. Ses collègues témoignent de ses capacités de leader, de ses talents de communicateur et de ses prouesses de négociateur. Grâce à la vision de Patrice, à ses compétences en gestion et en leadership et à la collaboration qu’il a réussi à obtenir de l’industrie du transport aérien et de toute une gamme de partenaires internationaux, le Canada est désormais doté d’une meilleure défense contre ceux qui cherchent à abuser de nos programmes d’immigration ou à compromettre notre sécurité nationale.

JORDAN REEVES
Jordan Reeves, consul, délégué commercial principal, Consulat général du Canada à Shanghai, reçoit un prix de l’APASE pour ses réalisations exceptionnelles à Taïwan, à Beijing et à Shanghai. Fort de sa maîtrise du mandarin et de sa compréhension profonde de la culture chinoise, il a à maintes reprises convaincu des bureaucrates et des intérêts en place ultra prudents et frileux d’ouvrir leurs marchés aux produits canadiens, notamment le bois d’œuvre de résineux, le porc, le bœuf et même les petits pois. Son sens de l’humour et sa créativité dans la résolution de problèmes sont la clé de son succès. Le formidable talent de Jordan pour la gestion de questions et d’activités complexes s’est révélé un atout précieux dans le flot continu de missions de haut niveau en Chine. Il s’est chargé des travaux préparatoires à l’établissement de deux nouveaux bureaux commerciaux en Chine. Il fait constamment preuve d’une rare et précieuse combinaison de compréhension technique, de réflexion stratégique, de discernement et d’habileté supérieure en communications interpersonnelles, doublée d’une attitude positive et d’aptitudes transculturelles efficaces. Les compétences de Jordan sont un atout pour le Canada. Comme en témoigne un haut fonctionnaire du BCP, « Jordan Reeves établit la norme et se veut un modèle pour le Service des délégués commerciaux ».

BUSHRA SAEED
Bushra Saeed est lauréate d’un prix de l’APASE pour avoir fait progresser les objectifs du Canada tant au Pakistan qu’en Afghanistan en qualité d’analyste, de communicatrice et de collègue inspirante. Nouvelle agente affectée à quelques-unes des questions le plus délicates pour le MAECI, son rendement a dépassé les attentes. Dans sa troisième d’année au MAECI, Bushra s’est portée volontaire pour servir en Afghanistan où son énergie, son enthousiasme et ses compétences en matière de politiques ont fait d’elle la collègue idéale dans l’équipe. Elle a apporté une formidable contribution en à peine deux mois par ses capacités linguistiques, sa profonde connaissance culturelle et historique et sa compréhension des politiques de la région. Elle s’est consacrée à son travail avec compétence, énergie et enthousiasme – une « dynamo humaine » –, sans compter les heures pour en arriver à une prodigieuse liste de réalisations, notamment la production de rapports bien accueillis concernant les incidences complexes des élections présidentielles, la stabilisation à Kandahar, la communauté chiite, des allégations de fraude et des problèmes de répression de la contrebande de stupéfiants. Malgré de graves blessures subies lors de l’explosion d’un engin explosif artisanal, son engagement n’en a pas été ébranlé et elle reste en contact avec ses collègues à Kandahar, les encourageant à poursuivre leur importante mission.

JEAN-PHILIPPE TACHDIIAN
Jean-Philippe Tachdjian, directeur adjoint et délégué commercial à la Division de la promotion internationale de l’éducation d’ÉduCanada au MAECI, mérite un prix de l’APASE pour avoir été l’artisan d’importants changements à la promotion internationale de l’éducation canadienne. Après avoir réussi à obtenir l’engagement des ministres provinciaux de l’Éducation et du Bureau canadien de l’éducation internationale à une importante conférence américaine sur l’éducation internationale (NAFSA), Jean-Philippe a lancé une initiative visant à établir l’image de marque de l’éducation canadienne. Par sa détermination, sa vision et sa transparence, dosées d’un style de négociation ferme mais sensible, il est parvenu à un consensus entre les provinces et les territoires et les nombreux intervenants en éducation postsecondaire – tout un exploit pour un fonctionnaire fédéral dans un secteur de compétence provinciale. Le lancement d’une nouvelle image de marque de l’éducation canadienne a transformé la stratégie de marketing du Canada en matière d’éducation et permis de cibler cette contribution de 6,5 milliards de dollars à l’économie canadienne. Grâce à la créativité de Jean-Philippe, à son leadership et à ses talents de gestionnaire et de communicateur, la promotion du Canada comme destination de prédilection en matière d’éducation est désormais une priorité gouvernementale, et le secteur de l’éducation jouit d’un plan de promotion clair et d’une solide image de marque de l’éducation canadienne.

Le jury de cette année était composé de : M. Don Newman (président du jury); M. Brian Davis, Général (à la retraite) John de Chastelain, M. John Ivison, M. Claude Laverdure et Mme Louise Terrillon-Mackay.

Outre les quatre prix de l’APASE, un autre prix a été décerné lors du dîner de l’APASE, le 10 juin 2010. Mme Denise Simard-Lapointe est la lauréate du prix parrainé par l’Association des chefs de mission à la retraite (l’ACMAR) pour le meilleur article paru dans le magazine bout de papier. Son article intitulé La musique canadienne au milieu du monde a été publié dans le volume 24, no 4. Elle a reçu une plaque et un chèque.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account